Alizée International Fan Club
cgPage d'accueilPlan du siteContactsAjouter aux FavorisImprimerEnvoyer à un amicd
search_left
 

"5"

(suite)

Superbe box set, limited edition
Vign_boite

Le collector "5" est une boîte à chapeau de plus ou moins 22 cm de diamètre et 11 cm de H avec un petit cordon de transport.

 Cette boîte contient :

-le CD "5" incrusté dans un livre cartonné et relié (24 pages) 

- un vinyle, 7", 45 RPM, Picture Disc, Single Sided: "A cause de l'automne" glissé dans une pochette octogonale           

-un photo-roman exclusif mettant en vedette Alizée (25 pages) et uniquement disponible dans ce coffret

-un petit miroir de poche métal signé du logo d'Alizée

-un tatouage ' Alizée" exclusif

-une carte de certification numérotée

Remarque: 100 coffrets contiennent une photo dédicacée

 

Paroles de l'album "5"

A cause de l'automne

Quand les feuilles tombent dans les rues sombres sur nos pas.
Et quand en plein jour, tout tourne autour et tout s’éteint.
Tout va trop vite derrière l’amour en fuite

À cause de l’automne, je te quitte
Vivre en aquarium me rend triste
Si je fuis,  c’est à cause de l’automne, de l’automne
Les couleurs s’effacent et nous pardonnent
Des amours se lassent et abandonnent
À cause, à cause de l’automne.

Je, je n'aime plus par la fenêtre, voir ces deux êtres
Si je vagabonde dans la pénombre,  tout comme Verlaine.
Tout va trop vite, derrière l’amour en fuite.

À cause de l’automne, je te quitte
S’il te plaît pardonne, je vais vite
Si je fuis, c’est à cause de l’automne,
De l'automne

Si nous cachons nos corps sous des tonnes de mensonges et de torts
C'est en somme, à cause de l'automne, à
cause de l’automne.

Tout va trop vite, derrière l’amour en fuite.
À cause de l’automne, je te quitte
S’il te plaît pardonne, je vais vite
Si je fuis, c’est à cause de l’automne,
Dé l'automne

Si nous cachons nos corps sous des tonnes de mensonges et de torts
C'est en somme, à cause de l'automne, à cause.de l’automne.

À cause de l’automne, je te quitte
Vivre en aquarium me rend triste
Si je fuis,  c’est à cause de l’automne, de l’automne
Les couleurs s’effacent et nous pardonnent
Des amours se lassent et abandonnent
À cause, à cause de l’automne.

10 Ans

Au début nous étions libres,
Nous étions un peu sauvages
Nous aimions vivre vite
Et sans bagages
Qu'est-ce que tu me faisais rire
Sur ton petit Vespa bleu
Tu me disais de te tuer
Si tu devenais vieux

Et puis tout est allé vite
Tout semblait couler de source
Sauf ces nuits où tu restais là debout
A te poser ces questions
Sans jamais oser le dire
Sans jamais d'explication
Sans jamais oser partir

Refrain: 

Dix ans, dix ans
Et tout ce que l'on donne
Dix ans, dix ans
Tout ce que l'on pardonne
Dix ans, dix ans
Et deux inconnus maintenant
Juste une poussière dans le vent

Nous habitions tous les deux
Un deux pièces avec habitude
Même si moi j'habitais avec ma solitude
Nous voulions un enfant
Que l'on a fait sans réfléchir
Et un appartement
À rembourser avant de mourir

Je devenais un fantôme
Je devenais un oiseau en cage
Toi, tu ne parlais qu'aux murs sans langage
Je souriais à tout
Mais je pleurais pour rien
Toi, tu pensais qu'un enfant
Ça  nous ferait du bien

Refrain X2 

Je veux bien

Dis-moi des trucs pour me distraire,
Fais-moi un « TUC » pour me refaire,
Change mes idées, peins tout en rose,
Fais-moi valser, fais quelque chose
Fais des pirouettes ou un sourire,
Fais pas la tête ce serait pire,
Envoie des clowns ou un gros chèque,
Un « Danny Boon » à mes obsèques.

Peux-tu me pincer?
Ou pousse un cri
Pour que j'oublie.

REFRAIN:
J’ veux bien pleurer
Mais c'est de rire
J’veux bien crever
Mais de désir
J’ veux bien parler
Pour ne rien dire
J’ veux bien t'aimer
Mais sans souffrir
J’ veux bien pleurer
Mais c'est de rire
J’ veux bien crever
Mais de désir

Chatouille mes pieds
file un pétard sous mon oreiller
un vieux « Bigard »
Mets du poil à gratter
un coussin péteur
Dans ma salle à manger,
dans ma soupe aux malheurs
Fais donc semblant
de te casser la gueule
Pour m’passer l’temps
que je sois moins seule
J’veux un bébé
mais un comique
Je veux l’bercer
mais en musique,

Peux-tu m'scotcher ?
Pour que je reste ici
Non ! Sois gentil...

Refrain X1

Putain de crise
de manque de tout
Qui m’paralyse
ça je l'avoue
C'est vrai que je suis indécise,
Mais j'ai besoin de vous...
Mais j'ai besoin de vous...

Refrain X1 

J' veux  bien pleurer
Mais c'est de rire.
J'veux bien t'aimer
Mais faut pas l’dire...
Faut pas l’dire...
Faut pas l’dire...

Mon chevalier

Il est si beau et si fragile
Sous son armure de pluie
Qui se brise
Sous mes remarques
Quand je me moque de lui
Son avis change
Comme le temps passe
Il est pressé
Mon chevalier

Il n'aime pas trop son travail
Il dit qu'on le prend pour un idiot
Qu’à chaque fois
Que  le réveil sonne

Il voudrait changer de tempo
Mais il est trop tard
Il est déjà dans le métro
Mon chevalier

Mon chevalier de pacotille
Mon petit scélérat
Qui se voit beau
Dans le regard des filles
Mais ne me regarde pas
Mon chevalier parti en guerre
Contre des moulins à vents
Don Quichotte est trentenaire
Mais il est encore un enfant
Mon chevalier

Il n'aime pas trop lire de livres
Mais il aime bien Michel Houellebecq
Il n'aime pas le cinéma français,
Préfère le porno sur internet
Quand on fait l'amour
Il éteint la lumière
Mon chevalier

Il me dit qu'à trente ans
Il se sent encore jeune
Que pour avoir des enfants
Que ce n'est peut- être pas l'heure
Je lui demande s’il m'aime
Il ne veut pas s'engager
Mon chevalier

Mon chevalier de pacotille
Mon petit scélérat
Qui se voit beau
Dans  le regard des filles
Mais ne me regarde pas
Mon chevalier parti en guerre
Contre des moulins à vents
Don Quichotte est trentenaire
Mais il est encore un enfant
Mon  chevalier

Le dernier souffle

Le dernier souffle de ta vie, hein, hein,
Sera en ma compagnie,
Comme je te l'avais promis hein, hein,
Et même si tu m'as trahie,
Je resterai à tes cotés
À t'écouter gémir.

Refrain :
Bal la la la la la avant que je déballe,
Bal la la la la la
Ce que j'ai sur le cœur,
Je nous évite les pleurs,

D'une balle dans le cœur,
Avant que je déballe,
Ce que j'ai sur le cœur,
Je nous évite les pleurs,
D'une balle dans le cœur .

Le dernier souffle de ta vie, hein, hein,
Une fois le crime accompli,
Fera des mots désarmés, hein, hein,
Que je saurais pardonner,
Pour m'allonger à tes côtés,
À t'écouter frémir.

Refrain X 1
Et si tu l'aimes comme c'est écrit,
Je  t'envoie seul au paradis,
Et si tu l'aimes comme c'est joli,
Je t'envoie seul au paradis,
La nuit retrouvera son calme
Avec  son petit ur qui s'emballe

Refrain

Boxing Club

Dans ce club hyper huppé
J'ai percuté un de ces tombeurs
Qui chamboule les mœurs
Des filles distinguées

"Dansons" comment riposter, upercutée
Touchée en plein cœur
A deux cents a l'heure, nous voilà lancés

Et les étoiles défilent
Pourtant pas si fragiles
Mais son direct et ses pirouettes
Enflammées m'ont très vite allongée

On dit que j'me laisse aller,
J'me laisse aller à jouer les boxeurs
Qu'en temps et en heure, je vais le payer

Mais à deux points de gagner
J'fais des poings, des pieds
Pour sauver l'honneur
Que ce doux cogneur
Hier m'a volé

Son jeu de jambes et son style
Défrisaient mon brushing
Oh, son direct et ses pirouettes
M'ont vite allongée
Comment résister

J'me réveille quand vient le ring
Sonnée le temps d'un swing
Entre un "poulette" et deux pirouettes
Le poids léger s'était éclipsé

Depuis toutes ces années, je t'ai gardé
Au fond de mon cœur
Comme une mauvaise fleur
Qui n'a pas fané

Mais moi j'aurais tant aimé
Qu'il eut percuté
Dans mes yeux railleurs
Que son chamailleur
Jamais ne s'en remettrait

Jeune fille

Tu m'dis qu’le monde
Est à refaire
Avec ta chemise à défaire
Que certains n'ont pas de toit
Et toi, veux-tu de moi ?

Tu m’dis que si ça continue
Notre  espèce aura disparu
Mais je ne t'écoute pas

Refrain: 

Alors, si j'étais toi
Je chanterais lalala
Si tu savais
Tu chanterais yè yè yè
Yè yè yè !

Tu m'dis qu'le plus important
C'est d'être beau en dedans
Comme toi en dehors
Qui parle aux vieux,
Comme à des morts
J’n'ai pas d'idée sur la question
Pas d'avis,
Pas d'opinion
Mais je sais ce que je veux

Refrain X1

Jeune fille
J'ai pas le temps
Jeune fille
 Tout est devant
Jeune fille,
dans le décor
Jeune fille,
 J'oublie la mort
Jeune fille,
 le regard des autres
Jeune fille,
C'est pas ma faute
Jeune fille,
J'ai pas le temps

Refrain X1

La guerre en dentelle

Entre filles, ça dézingue
Ça se règle à coups de flingues
Et ça en fait du bang bang…
Entre fille, ça se déglingue
Et c'est la loi de la jungle
Poupée vaudou, coups d'épingles
Entre filles, c'est dingue !
C'est la guerre des nerfs,ça dégénère

C'est la guerre des demoiselles
La guerre en dentelle mais c'est la guerre
quand même
C'est la guerre entre jupons
Entre copines, ça se crêpe le chignon
Tout ça pour quoi ? Tout ça pour un garçon !

Entre filles ça tangue
Ça s'upercute, ça s'étrangle
Ça joue à la guerre des gangs
Entre filles, sonne le gong
Sur le ring, ça fait ding dong.
C'est d'la boxe, pas du ping pong.
Entre filles, ça gronde.
C'est la guerre des nerfs, ça dégénère

C'est la guerre des demoiselles.
La guerre en dentelle mais
C'est  la guerre quand même.
C'est la guerre entre jupons
Entre copines, ça se crêpe le chignon.
Tout ça pour quoi ?
Tout ça pour un garçon !

Soudain, à ta porte, sonne le gong.
Dans ton Judas, la Joconde.
Dans tes bras, tombe une blonde
Elle a largué son King Kong.
Ici, ta rancœur succombe.
Fini la guerre… l'hécatombe.
On désamorce les bombes.
Fini la guerre des nerfs, on récupère

On se rabiboche sur le dos d'un garçon.

Si tu es un homme

Tu ne pourras rien me cacher
Je n'ai pas besoin d'être médium
Mais dis toujours la vérité

Si tu es un homme
Tu ne pourras rien me cacher
Je n’ai pas besoin d’être médium
Mais dit toujours la vérité
Si tu es un homme
Je ne pourrai pas te soigner
Ne me prends pour un sérum
Mais n'aie pas peur d'être blessé
Si tu es un homme

Si tu es un homme
Tu ne prendras rien pour acquis
Si tu es un homme
Je te donnerai toute ma vie
Et tu aimeras ce que nous sommes
Et la femme que je suis

N'y va pas par quatre chemins
Je ne mène pas à Rome
Mais ne crains pas d'aller trop loin
Si tu es un homme
N'essaie pas de m'impressionner
Je me passerai du décorum
Mais n'aie pas peur de pleurer
Si tu es un homme

Si tu es un homme
Tu ne prendras rien pour acquis
Si tu es un homme
Je te donnerai toute ma vie
Et tu aimeras ce que nous sommes
Et la femme que je suis

Ne cherche jamais à me plaire
Je ne chanterai pas ton te deum
Mais ne fais jamais semblant de faire
Si tu es un homme
Tu pourras vouloir me quitter
Et à défaut d'un erratum
Tu auras le droit de te tromper
Si tu es un homme

Si tu es un homme
Tu ne prendras rien pour acquis
Si tu es un homme
Je te donnerai toute ma vie
Et tu aimeras ce que nous sommes
Et la femme que je suis

Happy end

Ça n'est qu'un jour sur terre,
Paradis ou enfer,
Paris ou Singapour,
Les mêmes histoires d'amour,
Quand le soleil se lève,
On s'aime a tir d’aile,
D'où vient le crépuscule,
Avec ses habitudes

Pourquoi toujours y croire,
À toutes ces histoires
Nos amours et nos haines,
Toujours le même happy end,
J'aurai toujours l'espoir,
Même s'il est trop tard,

J'attends la dernière scène,
Toujours le même happy end,

Pendant que la nuit tombe,
L'amour est une bombe,
Qui fait « pschitt » à l'aurore,
Et bye bye matador,
Partout le même espoir,
Et au premier regard,
Partout la même fin,
Partout le même chagrin

Pourquoi toujours y croire,
A toute ces histoires,
Nos amours et nos haines,
Toujours le même happy end,

Dites-moi si quelque part,
On continue de croire,
Au destin et à la chance,
À l'amour, à l'innocence,
ça n'est qu'un jour sur terre,
Au paradis en enfer,
Paris ou Singapour,
Les mêmes histoires d'amour,
même happy end

Pourquoi toujours y croire,
À toutes ces histoires,
Nos amours et nos haines,
Toujours le même happy end,
J'aurai toujours l'espoir,
Même s'il est trop tard,
Nos amours et nos haines,
Toujours le même happy end,

Dans mon sac

J'ai mis dans mon sac
Toutes mes promesses
Et dans mon cœur
Toutes mes passions
Quelques pansements
Pour mes maladresses
Un iPod de contrefaçon

J'ai mis dans mon sac
Tous les sourires
Qu'il m'a été donné de croiser
J'y ai mis tes soupirs
Quand je t'ai dis que je partais

Refrain :
Je pars pour ma vie
Portée par la nuit
Je pars en silence
Portée par ma chance,
Portée  par le vent

Je pars maintenant

J'ai mis dans mon sac
Ce vieux miroir
Pour revoir ma vie à l'envers
J'y ai mis ce beau cuir noir
Qui faisait tant pleurer ma mère
J'ai mis dans mon sac
Toute l'indifférence
Qu'il m'a été donné de croiser
J'y ai mis tes soupirs
Quand je t'ai dis que je partais

Refrain  X 1

Il n'y a aucun commentaire
 

Attention

Les textes repris sur toutes les pages, y compris le référenciel et les jeux, sont protégés par copyright déposé par Alizée International Fan Club. Toute reproduction partielle ou totale entraine des poursuites judiciaires sauf autorisation exceptionnelle et écrite de la part de l'administrateur.

En aucun cas, les commentaires que les utilisateurs laissent dans les livres d'or et les espaces de partage ne sont protégés par le site.  Nous déclinons toutes responsabilités en cas de commentaires reproduits partout ailleurs.

Ceci est un site de fans: toutes les photos, les vidéos, les audios, les paroles et musiques des chansons, les magazines et articles de presse, les marques et les logos (y compris les nôtres)  appartiennent de plein droit  et intégralement à leurs propriétaires respectifs.  

 
 
 
Alizee_La_guerre_en_dentelles
Référentiel "5"
Séance dédicaces, Paris
Photos de quelques supports
Alizée 5 : Le roman photo
Découvrez le collector 5
Quelques photos
RFM radio 31/10/2013
 
Vign_DESSIN

Pour en savoir plus, consultez les pages suivantes:

Alizée Djette (ici)

Presse 2013 (ici)

Les Enfoirés (ici)

Alizée revient avec "5" (ici)

Alizée revient avec "5", suite (ici)

DALS saison 4 (ici)

L'album '5", page 1  (ici)

A cause de l'automne (ici)

Je veux bien (ici)

Participations (ici)

Karaokés (ici)

© Alizée International Fan Club 02/05/2014